Arts & Médias

Contenu critique et ressources sur les arts médiatiques.

Chercher
Arts & Médias

Contenu critique et ressources sur les arts médiatiques.

Empathy Swarm – Telehabitats

Katrin Hochschuh et Adam Donovan, Empathy Swarm, 2018
Katrin Hochschuh et Adam Donovan, Empathy Swarm, 2018. © Katrin Hochschuh et Adam Donovan. Courtoisie du Werkleitz Festival

Description

Les robots sont-ils capables d'empathie ? L'artiste Katrin Hochschuh et l'artiste Adam Donovan explorent cette question dans leur installation. À l'aide d'algorithmes de reconnaissance des émotions et de suivi par caméra, un essaim de 50 robots adapte son comportement et interagit avec le public. La formation, l'animation et le mouvement deviennent l'expression linguistique de l'essaim. L'objectif de ce travail est d'utiliser l'apprentissage profond pour entraîner les robots à répondre avec empathie aux expressions faciales des humains.

Avec leur antithèse ou leur extension des robots humanoïdes comme le célèbre Sophia, Hochschuh et Donovan montrent que même les robots non anthropomorphes peuvent apprendre et manifester des émotions comme l'empathie. En 1944, le psychologue Fritz Heider et sa collègue Marianne Simmel ont démontré dans un simple film d'animation à quel point il est facile pour le cerveau humain de former un lien émotionnel avec un objet inanimé et à quel point l'empathie est ancrée dans le cerveau humain. L'installation basée sur cette recherche est une expérience et un test social pour l'interaction homme-robot.

Cette œuvre a été réalisée dans le cadre du programme European Media Art Platforms (EMAP) à KONTEJNER (HR) avec le soutien du programme culturel Creative Europe de l'Union européenne.

— Source : site web du festival Werkleit, traduit de l'allemand avec DeepL

Voir le site web
Année de publication
2021
Exposition associées
Étiquettes

Dernière mise à jour : 22 décembre, 2021